Pourquoi?
Le profit et la santé ne font pas bon ménage

La vache folle, les hormones de croissance contaminées, le sang contaminé, l'amiante, le diesel, les OGM... Vous vous souvenez de tout cela ? Et bien vous n'êtes pas au bout de vos peines, croyez-moi !

L'affaire du sang contaminé à vue la comparution d'anciens ministres devant la Cour de Justice de la République pour empoisonnement (ils ont finalement été mis hors de cause). Car en effet, les américains ont proposé une méthode de chauffage des échantillons sanguins mais l'État français a tout fait pour retarder son introduction en France afin de préserver les activités de l'Institut Pasteur. Bref, on a écoulé des stocks contaminés juste pour continuer de faire du profit.

L'amiante, matériaux de protection incendie, isolant phonique et thermique est cancérogène, on le sait depuis 1976. Il est peu cher et son traitement industriel est simple. C'est pourquoi les industriels ont fait pression sur le gouvernement depuis les années 70 ! Et puis pourquoi l'interdire puisque le déflocage des établissements coûterait, selon l'Observatoire national de la sécurité des établissements scolaires, 2.1 milliards de franc... Et puis l'Inserm n'a constaté que près de 2000 décès par an... L'industrie de l'amiante est très rentable et le déflocage coûte une fortune ! Mais pourtant après une bataille d'environ 20 ans, ce puissant poison est enfin interdit. Mais les cancers peuvent n'apparaître que 40 ans après exposition... l'hécatombe est à venir.

Ils sont fous ces bovins

Donneriez-vous à manger de la viande à un herbivore ? Non, bien sûr. C'est pourtant ce qu'on fait de très nombreux agriculteurs britanniques et français en donnant aux vaches des poudres de carcasses d'autres vaches ! Et il se fait d'ailleurs la même chose pour les poulets et les poissons ! C'est bien sûr comme ça que s'est répandue, depuis 1985, l'encéphalopatie spongiforme bovine : une maladie nerveuse où le prion (une protéine) transforme le cerveau en gruyère. Plus de 166.000 vaches en sont mortes en Grande-Bretagne. La maladie de Creutzfeldt-Jakob est la version humaine de la maladie. Les scientifiques pensent que la vache folle et le mouton ont contaminé l'homme. En voulant faire des économies sur le fourrage d'abords, puis sur la température de chauffage des farines animales données aux herbivores, et enfin en voulant écouler les stocks contaminés, les agriculteurs et filières commerciales ont vraiment pris les consommateurs pour des imbéciles. Mais c'est la logique du profit après tout, alors danger de santé publique ou pas, il faut bien vendre...

Je ne vais pas disserter sur tous ces sujets plus longtemps, c'était juste pour dire qu'il y en a qui s'en mettent plein les poches en nous empoisonnant et c'est toujours les mêmes qui trinquent : les consommateurs.



Précédent Introduction Version imprimable

index